FROMAGE DE TÊTE

Des individus quelconques entreprennent de chercher. En face de grands mystères qui s’enchevêtrent et au pied desquels ils demeurent, ils essayent de comprendre. Comment ça marche dans la tête quand on doute, quand on invente, quand on tourne autour d’une idée ?

Fromage de tête s’intéresse aux mécanismes de la pensée à la manière dont un explorateur considère une forêt vierge. Armé de son seul carnet de croquis, il dessine ici un arbre, là un oiseau, figures fidèles mais partielles par nature. La vue d’ensemble lui fait défaut. Le territoire dans lequel s’aventurent les individus de Fromage de tête est tout à fait intérieur : c’est l’espace mental. Et comme l’explorateur, ils n’ont pas d’autre choix que de représenter un paysage en pièces détachées. Ils émettent des hypothèses. Ils font des expériences. Et ça les amuse !

Devant un grand panneau comme une feuille blanche, les individus de Fromage de tête se poseront de manière ingénue des questions très compliquées et tenteront d’y répondre avec pour seuls outils des objets hétéroclites, un piano et un tableau noir. Ce sera un jeu, en temps compté. On y verra un casque à idées, un pont invisible, un siège de la réflexion. Il faudra beaucoup imaginer. Le tout constituera un ensemble de phénomènes mis en scène comme les rouages d’une pensée singulière et collective, alternative et continue, immobile et en mouvement.

fromage-carre

Fromage de tête a été créé en octobre 2013 à l’Hexagone – Scène nationale de Meylan.
Durée : 45 mn.
Tout public, à partir de 15 ans

cartes-postales1415-3 copie

Équipe

Un spectacle conçu par Mickaël Chouquet, Cécile Coustillac, Balthazar Daninos
et Léo Larroche
avec la complicité de Clémence Gandillot

avec Mickaël Chouquet, Balthazar Daninos, Léo Larroche
et Cécile Coustillac et Johanna Korthals-Altes en alternance

mise en scène : Catherine Pavet
régie : Benoît Fincker
décor : Jean Pierre Larroche
construction : Florian Méneret et Arthur Michel, avec l’aide d’Iris Dauty et Benjamin Sillon
musique : Catherine Pavet
lumière : Thibault Moutin
costumes : Lucille Duglué
administration : Charlène Chivard
production : Marie Delor

Partenaires

Coproduction
la Rotonde Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle (CCSTI) de Saint-Étienne
l’École des Mines
le conseil régional Rhône-Alpes
l’Atelier Arts-Sciences, plateforme commune de recherche au CEA Grenoble et à l’Hexagone Scène nationale Arts Sciences – Meylan
le Vélo Théâtre à Apt dans le cadre de la mission de compagnonnage lieu marionnette et théâtre d’objet
le Festival Excentrique – Culture o Centre
le Théâtre Athénor à Nantes et le Laboratoire Jean Leray – Université de Nantes
le Théâtre Massalia
le TJP – CDN de Strasbourg

Avec le soutien
de l’ADAMI
du DICREAM
de la Chartreuse Centre national des écritures du spectacle de Villeneuve-lez-Avignon
d’Anis Gras à Arcueil
du Théâtre de la Marionnette à Paris d’Universcience
de l’aide au projet de la DRAC Ile-de-France

Extraits du spectacle

Calendrier

passé

avenir

fromclem

De plus

Afin d’avoir le maximum d’idées dans un minimum de temps, le groupe n+1 a inventé un jeu, le CCMdlT (Comment Ça Marche dans la Tête). Il prend comme point de départ les mécanismes de la pensée, c’est-à-dire toutes les actions intérieures qui mettent la tête en mouvement : le doute, le choix, l’imagination, le souvenir… Éprouvé au sein du groupe, le jeu fut proposé à des chercheurs, dans l’objectif assumé de leur voler leurs idées. Le groupe n+1 les remercie de s’être prêtés de si bon coeur à cet escamotage.

Les séances de CCMdlT ont été accueillies par l’Atelier Arts-Sciences à Grenoble et par le TJP-CDN de Strasbourg.

A Grenoble, trois laboratoires de recherche
le GIN-Grenoble Institut des Neurosciences
le Gipsa-Lab
le CEA

Julien Bastin, chercheur au GIN
Catherine Cadet, chercheuse au Gipsa-Lab
Amal Chabli, chercheuse au CEA
Alan Chauvin, chercheur au LPNC
Antoine Coutrot, chercheur au Gipsa-Lab
Eric Dénarier, chercheur au GIN
Dominique David, chercheur au CEA
Antoine Depaulis, chercheur au GIN
Michel Dojat, chercheur au GIN
Alain Farchi, chercheur au CEA
Nathalie Guyader, chercheuse au Gipsa-Lab
Nathalie Henrich, chercheuse au Gipsa-Lab
Sonia Kandel, chercheuse au LPNC
Frédéric Lesbre, chercheur au CEA
Hélène Loevenbruck, chercheuse au LPNC
Marie-Josée Moutin, chercheuse au GIN
Muriel Ney, chercheuse au CNRS
Laurence Serre, chercheuse au GIN
Jean-Luc Schwartz, chercheur au Gipsa-Lab

A Strasbourg, sept artistes associés
au TJP-CDN de Strasbourg

Anne Ayçoberry
Samuel Beck
Marjorie Burger-Chassignet
Carine Gualdaroni
Galaad Le Goaster
Tristan Rothhut
Marie Thomas
et Aude Bertrand, anthropologue
et Emmanuelle Ebel, chercheuse en arts du spectacle.

Mais encore

Fromage de tête prend la forme d’une série de miniatures, brèves séquences qui mettent en jeu les mécanismes de le pensée. Sur scène, quatre personnages proposent une expérience, une invention, une image, entraînés dans une recherche où les tentatives et les échecs sont aussi justifiés que les idées formidables. Ensemble, ils dessinent une cartographie imaginaire de l’espace mental, son fonctionnement, ses mécanismes.

Liste des miniatures de Fromage de tête

a Comprendre tout ?
b Nothing like an execution to concentrate the mind
c CCMdlT quand on se déconcentre ?
d L’idée de l’ampoule
e Le casque à idées
f Imaginer faire et faire
g Les hypothèses
h Un leurre
i Croire, c’est fermer les yeux
j Le pont invisible
k Douter
l Louflou
m Le siège de la réflexion
n Les langues étrangères
o L’idée de l’ampoule n°2
p Flèche / reflèche
q Une idée explosive

r La nuit les idées
s Mais quand même
t Sou Venir
u Autobonneteau
v Plus on oublie et plus on se souvient
w John Lennon
x Au cinéma
y L’idée de l’ampoule n°3 et n°4
z J’ai découvert le téléphone
aa Le fil à couper le beurre
ab BWV 853
ac L’idée de l’ampoule n°6
ad Le dauphin décapsuleur
ae Lire dans les pensées
af Les réseaux de repos
ag L’abat-jour du temps
ah Imaginer

fromclem2

Revue de presse

Le Monde - mercredi 2 octobre 2013

Article_Le-Monde

Photos

Photos : Laurence Fragnol

Répétitions

Photos : Laurence Fragnol

X