KILO

Kilo est un spectacle mis en scène par Jean Pierre Larroche et Thierry Roisin avec les étudiants de la 16ème promotion de l’Ecole nationale supérieure des arts du cirque de Châlons en Champagne. Il a été créé en avril 2005 à Châlons et joué à Béthune, Reims, Brescia. et en fin au parc de la Villette à Paris durant l’été 2005. Il sera joué en tournée au cours de la saison 2006-2007.

Un poids pend à un crochet.
Un poids pend à un crochet et parce qu’il pend il souffre de ne pouvoir descendre: il ne peut se dégager du crochet puisqu’en tant que poids il pend et en tant qu’il pend il est dépendant.
Nous voulons le satisfaire: nous le délivrons de sa dépendance, nous le laissons aller afin qu’il assouvisse sa faim du plus bas, et descende indépendant jusqu’à ce qu’il soit content de descendre.
Mais s’arrêter ne le contente en aucun des points atteints et il veut encore descendre, car le point suivant est plus bas encore que celui qu’il atteint chaque fois.
Et aucun des points futurs ne sera de nature à le contenter, n’étant nécessaire à sa vie que pour autant qu’il l’attend plus bas, mais chaque fois qu’il devient présent chaque point se vide entièrement de son attrait, n’étant plus le plus bas: si bien qu’en chaque point il manque de points plus bas et ceux-ci l’attirent d’autant plus: une même faim du plus bas le tenaille toujours, et en lui demeure, infinie, la volonté de descendre.
Tandis que si elle prenait fin en un point et s’il pouvait en un point posséder l’infinie descente, en ce point, il ne serait plus ce qu’il est: un poids.
Sa vie est ce manque de sa vie. S’il venait à ne plus manquer de rien - mais était fini - parfait: s’il se possédait soi-même, il aurait fini d’exister. Le poids s’empêche lui-même de posséder sa vie et ne dépend plus d’aucune autre chose que de soi-même en tant qu’il ne lui est jamais donné de se satisfaire.
Le poids ne peut jamais être persuadé.

extrait de La persuasion et la rhétorique de Carlo Michelstaedter

VignetteKilo

Équipe

conception / mise en scène :  Jean-Pierre LARROCHE – Thierry ROISIN
musique : François MARILLIER
éclairages : Christian DUBET
costumes : Isabelle PERILLAT
assistante costumes : Aurélie CHAMOUARD
collaboration artistique : Iris SCHILLER
régie générale : Marc MOUREAUX
régisseur lumière : Gwendal MALARD
régie plateau : Jérémie GARRY
régie son : Samuel MAITRE

avec :
Nicolas-Georges BACHET : mât chinois
Florent BLONDEAU : fil
Colline CAEN : cadre aérien
Mathieu DESSEIGNE RAVEL : équilibres, acrobatie
Grégory EDELEIN : BMX
Jonathan GUICHARD : fil
Sylvain JULIEN : jonglage
Volodia LESLUIN : corde lisse
Antoine RAIMONDI-CHAUVOT: cadre aérien
Julien SCHOLL : mât chinois
Milan SZYPURA  : équilibres, acrobatie

et Frédéric JOUHANNET : violoniste

fabrication du dispositif et des accessoires :
Sylvain Georget
Jérémie Garry
Véronique Genet
Nicolas Diaz
L’atelier du CNAC

Partenaires

Coproduction
Centre national des arts du cirque
Comédie de Béthune / Centre Dramatique Nord Pas-de-Calais
Compagnie Les ateliers du spectacle

logo-jpl

site de Jean-Pierre Larroche

Revue de presse

Télérama sortir - 20 juillet 2006

KILO
Philippe Aquilon

S’affranchir de la pesanteur, du poids des corps, de la lourdeur du quotidien. Tour à tour grave et léger, le spectacle de fin d’études de la seizième promotion de l’École nationale supérieure des arts du cirque de Châlons-en-Champagne joue et se joue des lois de la physique. Duel sur le fil, BMX volant, équilibres sur bûches, acrobaties au mât chinois, voltige au cadre aérien, jonglage minimaliste avec une branche d’arbre… Pas d’exploit à couper le souffle mais un rafraîchissant cocktail de grâce, de poésie et d’humour.

Libération.fr - 20 juillet 2005

KILO
Bruno Masi

Thierry Roisin et Jean-Pierre Larroche ont choisi de jouer sur les poids. Ils montrent la difficulté de s’élever quand on a les pieds sur terre, rendent palpables le bras de fer entre l’acrobate et la gravité. Pour se départir de sa masse et rejoindre les sommets, il doit faire preuve d’imagination. Kilo n’en manque pas.

Le Figaro - 09 juillet 2005

LE BAL DES POIDS-PLUME
Françoise Dargent

Il y a là sur la piste du chapiteau dix grands gaillards et une jeune femme, enthousiastes et joyeux à jouer les poids-plume. Comme leurs aînés, passés professionnels, ils savent tout faire: accompagner l’orchestre, manier des accessoires, jouer la comédie, danser, débarrasser la piste, faire rire ou frémir.

Le Monde - 09 juillet 2005

KILO, JEU DE GRAVITÉ ET RÊVES DE FUNAMBULES SOUS CHAPITEAU À LA VILLETTE
Catherine Bédarida

Athlètes costauds, artistes délicats, ce collectif vitaminé réussit l’un des meilleurs spectacles de l’École de ces denrières années, sous la direction des deux metteurs en scène, Jean-Pierre Larroche et Thierry Roisin.

Le Parisien - 09 juillet 2005

UN CIRQUE FAIT SON NID
Yves Jaeglé

Combien pèse un bébé? On n’avait jamais entendu d’aussi jolie réponse à cette question que dans « Kilo », le spectacle de fin d’études de la 16° promotion de l’Ecole nationale supérieure des arts du cirque, cet été au parc de la Villette. Thierry Roisin et Jean-Pierre Larroche, concepteur et metteur en scène de Kilo, inventent le générique de cirque stylisé comme un générique de film: à la fin du spectacle, perché dans les airs, un acrobate énumère les dates et poids de naissance de ces « bébés cirques » âgés d’une bonne vingtaine d’années.

Thierry Larroche [sic], sorte de poète muet à l’univers fragile et enchanté, fait de ces jeunes circassiens des lutins qui naissent au monde. Chaque figure de cirque offre l’occasion d’un regard neuf, par ces corps à peine sortis de l’œuf, qui portent, l’un, trois vélos sur le dos, l’autre cinq chaises, un fagot ou une interminable branche, dans une accumulation poétique: quitte à porter le poids du monde sur ses épaules, autant que ce soit avec grâce et légèreté.

C’est la morale douce d’un spectacle qui réserve quelques figures imposées et libres du cirque, incandescentes et brèves, mais surtout une ambiance, un monde musical et visuel, dans lequel chaque objet, du plus urbain au plus naturel et sauvage, est magnifié par l’usage qui en est fait.

Le Figaroscope - 10 juin 2005

EN QUÊTE DE LÉGÈRETÉ
D.D

Kilo est un spectacle initiatique, une épreuve collective traversée par de jeunes artistes qui apprennent à grandir.

Photos du spectacle

Dessins