Matières d’espaces

Mais quels sont les rêves et les désirs, les impressions et les mots que développe un chef à l’intention des musiciens lorsqu’il dirige l’orchestre ?
Entrons dans la tête d’Alexandre Mayer pendant qu’il ronfle sur la scène et qu’une scie découpe lentement un violoncelle.
Il dirige une forêt de pupitres, de chaises et d’instruments dont il entend le bruissement – clefs, bois et cordes.
Les partitions et les chaises s’envolent. Les instruments font de drôles d’accouplements. On entend des souffles, des notes chuchotées.
Le chef invente les musiciens de l’orchestre et les dispose comme les pièces de l’échiquier. Il monte des combinaisons sonores, écoute la musique à la loupe.
Il invente et fait jouer La création du monde de Darius Milhaud puis ronfle à nouveau.

Équipe

Matières d’espaces
d’après  La Création du Monde  de Darius Milhaud
Ensemble Symphonique de Neuchâtel
Théâtre de la Poudrière
direction :
Alexander Mayer
conception théâtrale :
Jean Pierre Larroche et Corinne Grandjean
avec :
18 musiciens de l’ensemble symphonique de Neuchâtel
et Julien Baillod, Yannick Merlin, Claire Perret-Genti
du théâtre de la Poudrière
lumières et direction technique :
Gilles Perrenoud

Calendrier

création 12-13 avril 2019 à Neuchâtel