LA RÉALITÉ MANIFESTÉE PAR L’IMPOSSIBLE
(ÉTUDES SPECTRALES)

Le moment de la manifestation fantomatique est un instant critique ; souvent trop furtif pour être saisi, souvent obscurci. C’est un moment de passage, une transition d’un monde à un autre et il y a une scène (un lieu et des acteurs) pour le temps de ce passage.

Nos études spectrales – La réalité manifestée par l’impossible – ont l’ambition de donner une forme à ces manifestations singulières – ces stupéfiantes «exceptions du réel».

Nous avons établi, pour saisir ces tableaux fantomatiques, un outil d’analyse typologique – puissant moteur d’identification – qui nous permet de reconstituer toutes les formes de manifestations des fantômes et de dessiner les scènes de leurs apparitions. Vous pouvez consulter et enrichir le site internet RéMaPi qui lui est consacré.

Les études spectrales ont été menées au cours de 3 saisons (2007-2008, 2008-2009, 2009-2010) et pour une grande part accueillies en résidence 2007-2008 dans le cadre de la Charte d’Initiative Culturelle Thur-Doller entre le Conseil Régional d’Alsace et l’Espace Grün de Cernay, le Relais Culturel de Thann et la Fête de l’Eau à Wattwiller. Elles ont donné lieu à la création d’objets spectaculaires d’une double nature : plastique et théâtrale (dont  le spectacle La chambre de Melle L.)

Ce projet est conduit par Mickaël Chouquet, Nadir Babouri, Balthazar Daninos, Jeanne Gailhoustet, Thomas Lanette, Léo Larroche et Jean Pierre Larroche.

VignetteRealite

logo-jpl

site de Jean-Pierre Larroche

La conférence du Groupe d’Études Spectacles

Cette conférence du Groupe d’Etudes Spectrales, représenté par Balthazar Daninos, Jeanne Gailhoustet,
Léo Larroche et Jean Pierre Larroche, a été donnée le 8 juin 2008 à Wattwiller en Alsace.

Ils ont dit

« Que serions-nous donc sans le secours de ce qui n’existe pas? »
Paul Valéry

« Je suis là parce que vous croyez que je suis là. »
Le Capitaine dans « Le fantôme de Madame Muir » de Mankiewicz

« Le fantôme se situe à l’intersection de deux mondes. Sa manifestation, ici et maintenant, est celle de quelqu’un qui vient d’ailleurs : d’un autre lieu et/ou d’un autre temps. »
Charles Wickett

« Les fantômes ne nous intéressent que sur les lieux et aux moments de leurs manifestations ; ont-ils d’ailleurs une existence quelconque en dehors d’elles ? »
Charles Wickett

« Je n’ai jamais dit que cela fût possible, j’ai dit que cela était. »
William Crookes

« Pour que l’imagerie de l’occulte s’accomplisse, il faut y croire. »
Daniel Grojnowski

RealiteManifesteeImpossibleCitation3

RealiteManifesteeImpossibleCitation1

RealiteManifesteeImpossibleCitation4

RealiteManifesteeImpossibleCitation2

RealiteManifesteeImpossibleCitation5

Un tableau synthétique de la classification typologique des fantômes

RealiteTableau

Les éléments de la classification typologique des fantômes