Catherine Pavet

Catherine Pavet

Après des études de piano, une licence de musicologie à la Sorbonne et un premier prix de percussions, elle se consacre au théâtre musical et joue dans les pièces de Georges Aperghis, Mauricio Kagel, Vinko Globokar et Jean-Pierre Drouet .

A partir de 1993, elle joue comme musicienne-comédienne dans les spectacles de Richard Dubelski (Impasse à sept voix, Détours), de Thierry Bédart (Les lois fondamentales de la stupidité humaine), de Woodi (La machine à mouler les secousses).

Ainsi que, de 1998/2004: Un air de, Art Ménager, 10 bon points = 1 image spectacles de forme cabaret mis en scène: Patrick Abéjean.

Depuis 1999, avec Philippe Dorin et Sylviane Fortuny, elle joue comme comédienne et/ou compose la musique de scène des spectacles: 1999/2003: En attendant le petit poucet…, 2001/2003: Dans ma maison de papier, j’ai des poèmes sur le feu; 2003/2005: Ils se marièrent et eurent beaucoup, 2008:  L’hiver, quatre chiens mordent mes pieds et mes mains.

2001/2004: Les Dix paroles, projet de Richard Dubelski, comédienne-musicienne, mises en scène: Georges Appaix, François Rancillac et Thierry Roisin
2004: interprète, Les veillées, projet de Guy Alloucherie
2006/2007:comédienne, L’Emission de Télévision de Michel Vinaver, mise en scène: Thierry Roisin
2006/2008: comédienne, Bafouilles, création de Jean-Pierre Larroche
2007/2009:  comédienne et création musique,On arrête pas le progrès, mise en scène:  Blandine Savetier
10/2008:création sonore, Paul est mort? chorégraphe: Herman Diephuis
2009/2011: comédienne et création musique, La grenouille et l’architecte, création de Thierry Roisin
2009/2011: interprète,Ciao bella, chorégraphe: Herman Diephuis.
2009/2010: comédienne, Deux mots, monologue de Philippe Dorin  mise en scène: Thierry Roisin.
2009: création sonore,Abeilles, habillez moi de vous de Philippe Dorin, mise en scène: Sylviane Fortuny
2010: son et aide à la mise en scène, t de n-1, de Mickaël Chouquet, Balthazar Daninos et Clémence Gandillot

Retour