Les n+1 fabriquent L’école du risque, un spectacle participatif fabriqué avec treize amateurs de théâtre et de risque. Les apprentis apprendront différentes techniques de prise de risque, les mettront en pratique à l’occasion d’une expédition dans la ville

et réaliseront une forme spectaculaire à l’issue

du parcours.

L’école du risque sera présentée :
Le samedi 2 mars au Vélo Théâtre à Apt

(premier test)
Le dimanche 24 mars et vendredi 26 avril 2019

au Théâtre du Garde-Chasse des Lilas (création)

Curieux en Corrèze

Qu’est-ce que c’est L’école du risque ?

 

Jean Pierre Larroche mène la création de Matières d’espaces, d’après La Création du Monde

de Darius Milhaud, avec le Théâtre de la Poudrière

et l’Ensemble Symphonique de Neuchâtel. Entrons dans la tête d’Alexandre Mayer, chef d’orchestre, pendant qu’il ronfle. Pupitres, chaises, instruments, musiciens, tous s’avancent sur la scène et jouent sous sa direction. Puis vient La Création du Monde.
 
vendredi 12 et samedi 13 avril au Temple du Bas, Neuchâtel (CH)

Propulsés aux Mureaux

C’est quoi ces Matières d’espaces ?

 

 

Les n+1 installeront leur Campement aux Mureaux en décembre 2019 et le conçoivent avec les acteurs du territoire. Ça usine, ça s’active, ça motorise ! Deux nouveaux impromptus joueront au printemps : Feu, sur la combustion, avec Benoit Taupin, ingénieur chez Véolia, et Fusée, avec Nicolas Lefebvre d’ArianeGroup. Avec les élèves des lycées Villon et Vaucanson et du centre de formation l’AFORP, les n+1 fabriquent pendant ce temps

des « centrales énergétiques » pour alimenter

le campement qui aura lieu en plein hiver.

Risque-tout aux Lilas

À Apt, on prépare le terrain d’un nouveau Campement avec l’équipe du Vélo Théâtre.

Nous organisons au printemps deux expéditions scientifiques avec des élèves de CM1 et une expédition de recherche avec des artistes et chercheurs, invités du futur campement. Rendez-vous début octobre 2019 dans le Luberon pour

découvrir les résultats spectaculaires de leurs recherches.

Mais dans un campement scientifique, qu’y a-t-il exactement ?